Externaliser

Nous réalisons vos …

Audits internes
Audits à blanc (préparation à la certification)
Audits de fournisseurs et sous-traitants
Audits de projets / audits spécifiques

Pourquoi externaliser les audits internes ?

1 Des techniques d’audit en évolution et une difficulté croissante.
Une expérience en management est aujourd’hui indispensable pour auditeur de façon pertinente le pilotage d’un processus.

2 Gérer au mieux ses ressources pour se concentrer sur son métier :
Former un bon auditeur interne représente aujourd’hui un investissement beaucoup plus lourd et nécessite des profils de qualification plus élevés qu’il y a quelques années : c’est donc plus difficile à rentabiliser.

3 L’indépendance de l’auditeur, un principe fondamental de l’audit :
L’auditeur doit être indépendant du domaine audité : cette condition peut s’avérer difficile à satisfaire par exemple pour l’audit de la Direction ou l’audit des processus de Management de la Qualité (auxquels sont souvent rattachés les auditeurs internes).

4 L’apport de l’oeil externe :
La vision d’un oeil externe s’avère toujours enrichissante pour l’entreprise. Un auditeur externe qui réalise des missions d’audits dans de nombreux organismes dispose de larges bases de comparaison.

5 Une économie pour l’entreprise, un coût fixé d’avance :
Un auditeur interne aura un coût horaire inférieur, mais il lui faudra beaucoup de temps pour préparer et réaliser ses audits, et établir son rapport.
Son coût global s’avère dans les faits toujours plus élevé que celui d’un intervenant externe.

6 Une meilleure disponibilité, avec souplesse et rapidité :
L’entreprise ne peut pas toujours moduler facilement ses ressources : le programme de l’audits internes accumule alors souvent les retards, avec un risque d’écart lors de la certification ! Un prestataire apporte une ressource flexible et assure le respect des délais !

Pourquoi externaliser la fonction QSE ?

Les missions principales peuvent être les suivantes :

(la definition exacte de la mission se fait en collaboration avec l’entreprise)

Manager les performances du système (mise à jour des indicateurs et diffusion, évolution des indicateurs et définition des objectifs)
Simplifier et tenir à jour la documentation
Veille réglementaire

Former / sensibiliser / informer le personnel et l’encadrement
Gérer et réaliser les audits internes
Gérer et suivre les actions correctives et préventives
Gérer et suivre les réclamations des clients ou des parties intéressées

Préparer et suivre les audits de certification et les audits des clients
Elaborer l’analyse des données (revue de processus)
La revue de direction (preparation, conduite et compte-rendu)